Minimaliste et déco

Passion déco et design

Ce n'est pas un secret mais si tu me découvre pour la première fois, je suis illustratrice. Je suis amoureuse des espaces épurés et minimalistes. Je suis aussi passionnée par la déco, par ce qui est esthétique, lumineux et harmonieux. 

Source instagram : @our_canadian_cabin 

Le minimalisme chez soi

Je suis convaincue qu'il faut éviter d'accumuler des objets qui alourdissent une pièce. Si notre espace est rempli de choses qui accumulent la poussière, qui ne servent plus, que l’on garde au cas où et qui ne nous procurent plus aucune joie, comme le suggère Marie Kondo, il est fort probable qu’un désencombrement soit salutaire. D’ailleurs, le courant minimaliste suggère de faire de la place dans sa maison en diminuant nos possessions matérielles et du même coup, cette libération devrait alléger notre esprit. En ne conservant que l’essentiel qui nous procure du bonheur et de la satisfaction, en travaillant moins et ainsi pouvoir profiter du moment présent et s'adonner aux activités qui compte vraiment.

Je met le désencombrement chez moi en pratique, j’ai encore beaucoup de travail et c’est loin d’être parfait. Cependant, je cesse de conserver des objets qui ne servent plus, juste au cas où. Si quelque chose entre, d’autres choses doivent sortir.

 

Branches d'eucalyptus

Source instagram: @Cynthiartetc

Vivre avec moins

Nous entendons parler de plus en plus de la tendance minimaliste, du vivre avec moins.  Ce mode de vie peut aussi prendre plusieurs formes. Je ne crois pas qu’il existe une définition parfaite et coulée dans le béton. Il faut éviter de se comparer et de se mettre de la pression. Il suffit de trouver son propre équilibre en fonction de ses convictions, de ses valeurs et ses besoins de manière harmonieuse. Si ce courant t’intéresse, il faut savoir y plonger à son rythme au risque de se décourager, ce cheminement ne doit pas suivre une mode. Celui-ci sera différent d’une personne à une autre et c’est correct ainsi. Si ce courant ne te parle pas, c’est ok.

Réflexion personnelle sur la surconsommation

De mon côté je m’intéresse de plus en plus à la surconsommation. Je me pose la question "en ai-je vraiment besoin ?''. Si la réponse est oui, qu’est-ce que cet achat m’apportera ? Est-il réellement nécessaire à mon bonheur ? Sera-t-il éphémère ou me rendra-t-il heureuse longtemps ? Ce bien puis-je le trouver ailleurs que neuf (emprunt, seconde-main)?

Exemple perso, je vais acheter du neuf lorsque j’aurais besoin de renouveler mon matériel artistique.  L’achat de ce bien me permet de m’adonner à ma passion et contribuera donc à mon épanouissement personnel. Cet achat est cohérent avec mes valeurs. Je ne me considère pas ‘’matérialiste’’ car dans ma définition du bonheur, cet acquisition profitera à mon mental et mon bien-être.

 

Peindre à l'aquarelle

Source instagram: @cynthiartetc

Suivre son propre chemin

En m’inspirant des gens qui m’entourent, en lisant sur le sujet et aussi en étant artiste et en devenant entrepreneure, je me suis intéressée non seulement au courant minimalisme, mais aussi naturellement à l’achat local. Peut-être que comme toi, la situation mondiale m’a ouvert un peu plus les yeux sur la nécessité d’encourager local. Ma réflexion sur le sujet c’était amorcée bien avant, mais la pandémie a renforcé cette idéologie. Je vous partagerait mes réflexions sur ce sujet dans un article futur.

Décoration minimaliste

Ça peut sembler contradictoire mais ce n’est pas parce qu’on souhaite désencombrer sa demeure, d’épurer sa vie pour la rendre plus douce ou par souci environnemental qu’il faut nécessairement mettre un frein à nos envies en matière de décoration.

Je crois qu'il ne faut pas hésiter à dévoiler notre personnalité dans notre petit cocon, d'y ajouter des petites touches de couleurs et de mettre en valeur nos objets coup de cœur. Il y a de ces objets qui traversent le temps lorsqu'ils sont soigneusement choisis. L'art en fait définitivement partie.

Une vie sans art (sous toutes ses formes) serait une vie bien triste, non ?

Notre maison est notre sanctuaire, l'endroit où nous passons beaucoup de temps surtout par les temps qui courent. C’est d'autant plus important que notre milieu de vie soit à notre image. L'endroit où nous vivons a un impact sur notre moral. Pas besoin de vivre dans un château! Au-delà des décors et de la grandeur de notre maison, l'important c'est que notre demeure reflète notre personnalité. Quand notre maison est en accord avec nos valeurs, nos goûts et nos passions, on se sent vraiment bien chez soi.

 

Chambre des maîtres, décoration boho chic
 Source instagram: @cassandralemay

 

Parfois (souvent) ma maison est en bordel étant une mompreneur/maman à la maison à temps plein de 2 magnifiques filles de 2 ans et 3 ans et demi.  Entre mamans on se comprends, une maison organisée et rangée en tout temps, c'est assez utopique non ? Cela dit, je crois qu'il est possible d'avoir une certaine zénitude quand notre chez-soi est à notre image, qu'il n'est trop surchargé.

 

Le bonheur se multiplie, enfants, bébés, doux moments

 Source instagram: @cynthiartetc
Comme artiste, je suis rêveuse et contemplative. C’est tout naturel pour moi d’avoir quelques objets ou photographies qui me rappelent un voyage, un tableau que j’ai peint accroché aux murs de ma maison. Rien de tel que de se perdre quelques instants dans l’objet en question et de se sentir bien, en oubliant tout le chaos au plancher ! hihi.

 

Mon style d'art 

Lorsque j’ai réfléchi au choix d’illustrations que je souhaitais proposer aux jeunes familles, ce fût une évidence que je devais proposer des aquarelles qui seraient intemporelles, minimalistes et douces. Je ne voulais pas y mettre trop de détails, outre le sujet. Celui-ci se retrouve d’ailleurs souvent au centre, entouré de blanc. Mon désir profond était que les tout-petits puissent être en contact avec l’art dès leur plus jeune âge. Le sujet devait être intéressant pour l’enfant mais en même temps ne pas être trop enfantin, pour que l’illustration puisse suivre l’enfant longtemps. D’ailleurs, plusieurs aquarelles plairont aux adultes.

 chambre de bébé thématique fleurs, botanique, oiseau du paradis

Source instagram: @axgiard_

Mon rêve était que l’illustration soit en quelque sorte évolutive, il suffit de changer l’encadrement si un besoin de changement se faisait sentir et elle pourra s’adapter à plusieurs décors.

Je suis sensible à la beauté de la vie, de la nature qui nous entoure. J’aime créer de mes mains et je trouvais important de pouvoir rendre l’art accessible à tous. Si mes illustrations peuvent être créateurs de petits sourires, je considère que l’art fait partie des bonheurs les plus simples.

Illustration arc-en-ciel, oiseau du paradis

Source instagram: @axgiard_

 

J'aimerais savoir est-ce que le courant minimaliste vous parle? Si oui, en êtes vous dans le processus? 

1 commentaire

  • Cynthia,

    Je viens de découvrir ce que tu fais et j’adore, vraiment trop !
    Je vais revenir…

    Julie

Laisser un commentaire